Vincent

L'histoire a commencé comme ça. Balancer le cartable dans l’entrée et ouvrir le buffet, ce bon vieux buffet où se trouvaient les vinyles pour découvrir au son du pick up ses premières influences musicales : Ricky Nelson, Elvis Presley, Eddie Cochran, mais il lui arrive aussi de tomber sur les disques des bals musette de sa maman.

Premier instrument à 9 ans «une mise en bouche» la trompette!

Sept années à jouer, à apprendre les grands classiques. C'est aussi toute la jeunesse de « salut les copains » « Les Carpentier » le walkman, la console Seb et la banane.

 Jusqu'à ce jour, une première rencontre : la guitare. Pour un franc symbolique son univers et son avenir musical va basculer.

Et puis tout s'accélère : l'école hôtelière, la musique, le premier groupe. Adieu la trompette et le classique. Voici Vincent plongé dans le rockabilly et le rock'n' roll.

Entre deux pièces montées, Baba au rhum et petits fours, Vincent va suivre ses copains les « Hill billy cats », ses potes, qu'ils l'ont toujours encouragé à continuer, à poursuivre la musique.

 Arrive une deuxième Guitare et la troisième, la voilà cette guitare : une folk toujours à ses côtés, aujourd'hui encore. Après quelques coups de lifting pour devenir Electro acoustique.

A 17 ans, premier groupe amateur, puis le service militaire guitare en main. Arrive la vie de famille, le travail, le temps qui défile. Mais la passion était bien née. Cette envie de retrouver l'esprit d'un groupe, l'ambiance des répètes, les concerts. Jouer jouer jouer !!!

 Le temps est calme jusqu'à ce fameux jour : un 10 juin 2011. Sa fille, Victoria, juste comme ça lui chante « l'homme à la moto » Elle avait 11 ans et tout y était : le rythme, la justesse et cette même passion.

Voilà la genèse de cette belle aventure du groupe « Miss Victoria Crown ».

 

www.missvictoriacrown.com